Ir al contenido principal

Entradas

Mostrando entradas de febrero, 2017

Presentation et remerciements Alain Badiou 16/1/2017

Une image d’Alain Badiou mettant fin au séminaire.
J’ai évidemment tenté, ce 16 janvier 2017, une assez lourde opération symbolique : marquer une fin (celle de mes séminaires), et noter un âge, 80 ans, à propos duquel on peut dire, citant Saint John Perse : « Grand âge, nous voici ! ». Chacun, sur ces questions, a sa propre méthode. Il en existe à vrai dire deux principales. On peut laisser venir la mort, afin que ce soit de ce Dehors obscur qu’est prononcée toute fin. Ce fut la décision de Lacan, par exemple, cramponné de façon en quelque sorte sublime à son séminaire, tant que son souffle pouvait encore, fût-ce de façon de plus en plus lacunaire, le porter. Ou bien on prononce la fin sans attendre un signal venu de la nature, dans l’idée qu’il est toujours possible, quelles que soient les atteintes du temps, de prendre une décision, de passer à autre chose. C’est mon choix. Ce choix vient de loin : Depuis très longtemps, je me méfie de la nature, je n’ai pour elle aucun respect, et si…